Médecine physique et de réadaptation (Fernand Widal)

Un site utilisant Réseau HU Paris 10

HÔPITAL LARIBOISIÈRE & FERNAND-WIDAL

Médecine physique et de réadaptation (Fernand Widal)

Pr Alain Yelnik

Chef du service de Médecine physique et de réadaptation de l’hôpital Fernand-Widal

Secrétariat / Prise de rendez-vous

Tél : 01 40 05 42 05
Fax : 01 40 05 48 51
__________________

Le service de Médecine physique et de réadaptation de l’hôpital Fernand Widal assure des missions de proximité, de recours et de référence.

Les pathologies principales prises en charge

– Handicaps liés à des déficiences du système nerveux et de l’appareil locomoteur, principalement de cause vasculaire, traumatique, infectieuse :
spécialisation dans les handicaps liés aux AVC, aux traumatismes crâniens et à la poliomyélite

Les différents secteurs d’activités du service

– Secteur d’hospitalisation complète (44 lits)
– Secteur d’hospitalisation de jour essentiellement dédié à la neurologie (AVC et traumatisés crâniens)
– Laboratoire d’urodynamique dont l’activité est centrée sur les besoins du Groupe Hospitalier (144 examens en 2009)

Sont rattachés au service

=> L’unité fonctionnelle de Médecine physique et de Réadaptation de l’hôpital Bichat (GH Paris Nord Val de Seine) qui comporte :
– Un secteur d’hospitalisation de jour : activité essentiellement neurologique (AVC et autres cérébrolésés, chirurgie du plexus brachial)
– L’unité centrale de Rééducation de l’hôpital Bichat

=> Les unités centrales de Rééducation C2R du Groupe Hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal

Les compétences et expertises du service de Médecine physique et de réadaptation de l’hôpital Fernand Widal :

Handicaps liés à des déficiences du système nerveux et de l’appareil locomoteur, de cause vasculaire, traumatique, infectieuse :

=> AVC
=> Traumatismes crâniens
=> Lésions médullaires médicales
=> Anoxies
=> Polyneuropathies périphériques
=> Poliomyélite
=> Polytraumatologie
=> Orthopédie complexe notamment en contexte infectieux

Spécialisation dans les handicaps liés aux AVC, aux traumatismes crâniens et à la poliomyélite, les troubles de l’équilibre, les traitements de la spasticité, les troubles de la déglutition neurologiques, les troubles vésico-sphinctériens neurologiques.