Biochimie et Biologie moléculaire (Lariboisière)

Biochimie et Biologie moléculaire (Lariboisière)

Département de Biochimie et Biologie Moléculaire

Chef de département : Pr Jean-Louis Laplanche
Site Saint-Louis
UF Biochimie Générale et Hormonale (Responsable : Dr Philippe Boudou)

Département de Biochimie et Biologie Moléculaire

Chef de département : Pr Jean-Louis Laplanche
Site Lariboisière
UF Biochimie Générale et de l’Urgence (Responsable : Dr Elisabeth Masson)
UF Biochimie Spécialisée et Génétique Moléculaire (Responsable : Dr Corinne Collet)

Secrétariat

Tél : 01 49 95 64 34
Fax : 01 49 95 84 77
____________________

Gazométrie, biochimie usuelle et « garde »

Pour les services de réanimation, les blocs opératoire et les services d’urgences :

– Bilans de biochimie
– Gazométries
– Dosages des marqueurs cardiaques
– Diagnostics de grossesse en urgence

Et pour les autres services prescripteurs :

– Bilans d’investigations pour l’aide au diagnostic

Biologie endocrinienne

Ce secteur réalise des bilans :

– Phosphocalciques
– Thyroïdiens
– De nutrition
– De reproduction

« Protéines »

– Dosages de protéines spécifiques
– Électrophorèses
– Immunofixations
– Profils protéiques…

Les 2 secteurs Biologie endocrinienne et « Protéines » participent au dépistage et au suivi de pathologies osseuses, rhumatismales, digestives et gériatriques.

Neurochimie

– Dosages des bioamines, de leurs métabolites et de quelques acides aminés

Ce secteur participe au diagnostic et au suivi des :

– Tumeurs carcinoïdes
– Mastocytoses
– Pathologies psychiatriques (syndromes autistiques, dépressifs…),
– Déficits neurologiques en pédiatrie

Génétique moléculaire

Ce secteur participe au diagnostic biochimique et génétique des :

– Maladies à prions
– Maladie de Wilson
– Maladies osseuses constitutionnelles : maladie osseuse de Paget, craniosténoses, syndrome de Treacher-Collins, achondroplasie et hypochondroplasie, ostéoporose juvénile et ostéopétrose …
– Maladie d’Alzheimer

Modélisation moléculaire

Ce secteur étudie les récepteurs et les transporteurs de la sérotonine et du cuivre, le processus de transformation moléculaire du prion normal en prion pathologique…

Neurochimie

– Détection et suivi des tumeurs carcinoïdes
– Exploration biologique des mastocytoses, de l’hypertension artérielle pulmonaire et de pathologies neuro-pédiatriques (autisme…) et neurodégénératives

Génétique moléculaire

– Détection biologique des maladies à prions (maladie de Creutzfeldt-Jacob…) dans le cadre du réseau national d’épidémio-surveillance de ces pathologies
– Diagnostic de la maladie de Wilson (le laboratoire est l’un des trois centres français spécialistes)
– Génotypages de l’apolipoprotéine E, du transporteur et de récepteurs sérotoninergiques

Simulation moléculaire

– Créé en partenariat avec l’École Polytechnique, ce secteur est unique à l’AP-HP et s’inscrit dans le cadre de la « Biologie structurale », suite logique de la « Génétique moléculaire »
– Ce secteur est également chargé de la mise au point de réactifs spécifiques qui entrent dans la conception de trousses de diagnostic biologique pour l’analyse de nouveaux biomarqueurs

Votre avis est important
Nous serions heureux de connaitre votre avis sur ce site internet.
Cette enquête dure 3 minutes.