Toxicologie – Centre d’information (Fernand Widal)

Un site utilisant Réseau HU Paris 10

HÔPITAL LARIBOISIÈRE & FERNAND-WIDAL

Toxicologie – Centre d’information (Fernand Widal)

Dr Robert Garnier

Responsable du centre d’information toxicologique de l’hôpital Fernand Widal

Secrétariat / Prendre un rendez-vous:

Tél : 01 40 05 43 28
Fax : 01 40 05 41 93
Permanence médicale : 01 40 05 48 48

——————————————————————————————————————————-

Activités du service

Le Centre d’information toxicologique à l’hôpital Fernand Widal constitue l’un des 10 Centres Antipoison nationaux et le seul en Ile-de-France.

Il comporte 6 secteurs d’activités :

  • L’Unité de réponse téléphonique à l’urgence toxicologique (RTU), ouverte aux professionnels de santé et au public, qui répond 24h/24.
  • Le Centre régional de pharmacovigilance (CRPV) traitant environ 2000 dossiers par an.
  • Le Centre de toxicovigilance (CTV), chargé de la coordination de la toxicovigilance pour toute l’Ile-de-France, les Antilles françaises et la Guyane. Il traite environ 10 000 dossiers par an.
  • Des consultations de pathologie professionnelle et de l’environnement.
  • Le Centre d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance et d’addictovigilance (CEIP-A) traitant environ 1500 dossiers par an.
  • L’unité d’information toxicologique assurant le développement et la maintenance des supports informatiques utilisés par la RTU et le CTV.

Compétences et expertises

Les compétences et expertises des différents secteurs du Centre d’information toxicologique de l’hôpital Fernand Widal sont les suivantes:

L’Unité de réponse téléphonique à l’urgence toxicologique (RTU)

dispense des conseils concernant le diagnostic, le pronostic et le traitement des intoxications humaines et assure un suivi.

Le Centre régional de pharmacovigilance (CRPV)

  • ouvert aux professionnels de santé,
  • recueille et évalue les effets indésirables des médicaments,
  • organise et participe à des enquêtes de pharmacovigilance locales, régionales, interrégionales et nationales,
  • conseille sur le bon usage des médicaments,
  • domaines de compétence particulière : grossesse et hématologie.

Le Centre de toxicovigilance (CTV)

  • ouvert aux professionnels de santé et au public,
  • recueille et évalue les effets indésirables des agents chimiques non médicamenteux, naturels ou de synthèse,
  • fonctionne en réseaux spécialisés dont les principaux sont : le saturnisme infantile, les intoxications oxycarbonées, les effets des agents chimiques sur la reproduction, les intoxications graves.

Les consultations de pathologie professionnelle et de l’environnement

  • assurent le diagnostic, le traitement médical et social des pathologies professionnelles ou de l’environnement général, en particulier celles dues à des agents chimiques.

Le Centre d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance et d’addictovigilance (CEIP-A)

  • ouvert aux professionnels de santé et au public,
  • recueille et valide les observations d’abus, de dépendance et d’usage détourné des substances
  • psychoactives, ainsi que leurs conséquences néfastes sur la santé (complications secondaires et décès),
  • responsable de l’enquête nationale sur la soumission chimique, il assure des consultations médicales pour les victimes,
  • assure des missions d’expertises nationales sur l’abus et la dépendance des substances psychoactives.

L’unité d’information toxicologique

  • assure le développement et la maintenance des supports informatiques utilisés par la RTU et le CTV,
  • assure le développement et la maintenance de la base de données du réseau français des Centres Antipoison et de Toxicovigilance.