Anatomie et cytologie pathologiques (Lariboisière)

Un site utilisant Réseau HU Paris 10

HÔPITAL LARIBOISIÈRE & FERNAND-WIDAL

Anatomie et cytologie pathologiques (Lariboisière)

(Secteur Orange – Bâtiment Jean Civiale – Porte 6)

Pr Homa ADLE-BIASSETTE

Chef du service d’Anatomie et Cytologie pathologiques de l’hôpital Lariboisière

Secrétariat

Tél : 01 49 95 83 30
Fax : 01 49 95 85 36
___________________

    Le Service Central d’Anatomie et Cytologie pathologiques (SCACP) de l’hôpital Lariboisière assure l’ensemble des examens d’anatomie et de cytologie pathologiques demandés par les services d’hospitalisation et les consultations du Groupe Hospitalier : étude des biopsies et des pièces opératoires, examens extemporanés et cytologiques, foetopathologie.

    Une partie du recrutement provient d’autres hôpitaux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (neuropathologie pour l’hôpital Beaujon, cytopathologie des ponctions thyroïdiennes pour l’hôpital Avicenne) et de services d’hôpitaux extérieurs, le plus souvent liés par convention (Fondation Rothschild, Groupe Hospitalier Diaconesses-Saint Simon…).

    Certains diagnostics nécessitent de recourir à des techniques spécialisées :

    • Pour la pathologie moléculaire : hybridation in situ, double ISH et OSNA (One Step Nucleic Acid Amplification) pour l’analyse du ganglion sentinelle (cancer du sein, cancer du colon)
    • Microscopie électronique , un des rares services de l’AP-HP à réaliser les techniques en routine
    • Cytologie en milieu liquide , un des rares services de l’AP-HP à utiliser cette technique pour l’ensemble des prélèvements cytologiques, gynécologiques et non gynécologiques, ce qui permet l’utilisation en routine de techniques d’immunocytochimie
    Onglet vide, Éditez la page pur ajouter du contenu ici

    Les compétences du service central d’Anatomie et Cytologie pathologiques (SCACP) de l’hôpital Lariboisière sont liées aux spécialités du groupe hospitalier Lariboisière-Fernand Widal : neuropathologie, pathologie ORL, pathologie sénologique et gynécologique, fœtopathologie, pathologie digestive médicale et chirurgicale, pathologie ostéo-articulaire, cytopathologie.

    Pour la neuropathologie

    – Le SCACP de l’hôpital Lariboisière est laboratoire référent pour la mise en évidence du virus JC par hybridation in situ sur des biopsies cérébrales pour le diagnostic de leucoencéphalite multifocale progressive.
    – Il est rattaché au Centre de Référence des Maladies rares (Ministère de la Santé) pour les maladies vasculaires rares du système nerveux central et de la rétine (CERVCO) et pour la maladie de Wilson.
    – Le SCACP de l’hôpital Lariboisière est Centre Expert régional anatomopathologique des Cancers rares (INCa) pour la prise en charge des tumeurs oligodendrogliales de haut grade.

    Pour la cytopathologie

    – Le Service Central d’Anatomie et Cytologie pathologiques (SCACP) de l’hôpital Lariboisière a participé à l’élaboration des Recommandations échographiques pour le suivi des cancers thyroïdiens, avec la Société Française d’Endocrinologie, et des Directives européennes pour les techniques d’Immunocytochimie, publiées en 2011.
    – Le SCACP participe à la mise en place de tests diagnostiques et terminologiques pour la cytopathologie thyroïdienne au niveau européen (European Federation of Cytological Societies).

    Pour l'ORL

    L’ORL est une activité de référence de l’hôpital Lariboisière, 2ème centre national d’inclusion de patients porteurs d’un cancer rare ORL , et le SCACP de l’hôpital Lariboisière est service d’anatomopathologie référent du REFCOR (Réseau d’expertise français des cancers ORL rares, labellisé INCA).

    Pour la gynécologie

    – Le Service Central d’Anatomie et Cytologie pathologiques (SCACP) de l’hôpital Lariboisière est référent pour le Centre d’expertise en pathologie tumorale mammaire et pelvienne du service de Gynécologie-Obstétrique de Lariboisière.
    – Le SCACP assure le fonctionnement pour l’anatomie pathologique de l’ «Accueil Cancer du sein» : accueil hebdomadaire, sans rendez-vous, avec diagnostic cytologique dans la journée et rendu des résultats histologiques dans les 3 jours.

    Pour la gastroentérologie

    – Le Service Central d’Anatomie et Cytologie pathologiques (SCACP) de l’hôpital Lariboisière est service référent pour la plate-forme hospitalière de Génétique moléculaireONCOMOLPATH et assure la phase préanalytique nécessaire aux études moléculaires des tumeurs malignes coliques réalisées au sein du GH.
    – Le SCACP est service référent pour le réseau anatomo-pathologique RENAPATH du Centre Expert régional clinique RENAPE de l’INCa dédié à la prise en charge des cancers rares du péritoine.

    Le SCACP, en liaison avec le Centre de Recherche en Imagerie Interventionnelle (CR2I, AP-HP/INRA), a développé une compétence particulière dans l’étude des biomatériaux : matériels d’embolisation thérapeutique, stents, coils…[/vc_tab][/vc_column][/vc_row] [/vc_tabs][/vc_column][/vc_row]